Cycle I : Pré-requis, 20 jours de CNV


Développer une présence de qualité à soi et à l'autre
Écouter ce qui est vivant, exercer l’empathie, non verbale et verbale


Module 1 (4 jours et demi)

Sentir avant de parler, donner du goût aux mots…

Développer la conscience de soi et la qualité d'« ETRE » :

Dans ce module, l’attention est portée particulièrement sur la qualité de présence et la reliance à soi-même, de manière à avoir les repères d'une connexion profonde à ce qui est vivant en soi, tout en étant présent/e à l'autre. L’expérience nous montre qu'il y a un préalable à la qualité d’un lien empathique (avec soi et/ou l’autre), qui est de l'ordre du sensoriel. Ce module est destiné à aider à vivre et à intégrer ce préalable.

Avertissement : le processus de la CNV lui-même (Observation, Sentiment, Besoin, Demande) ne sera pas abordé dans ce module, au cours duquel nous pratiquerons le FOCUSING et des exercices de GYMNASTIQUE SENSORIELLE.

   Approcher le « Focusing »  pour soutenir le lien à soi et à la personne accompagnée
         Prendre conscience de sa sensorialité et de ses perceptions
         Développer la sensorialité et les perceptions
         Pouvoir relier ses sensations à des sentiments et besoins
         Se mettre en relation avec l'autre à partir de sa sensorialité
         Soutenir la personne accompagnée à se relier à elle-même
         Ecouter la sagesse du corps
 



Module 2 (4 jours et demi)
Etre avec ce qui est vivant en soi et en l’autre

Les fondements de l’empathie et ses obstacles :

En s’appuyant sur la connexion sensorielle goûtée au module 1, les fondamentaux de l’écoute empathique en CNV sont abordés dans ce module, via de nombreux exercices pratiques sur les différents niveaux de l’écoute.

        En partant du Focusing, arriver petit à petit à un reflet empathique
        Empathie silencieuse
  Empathie silencieuse et verbale: percevoir le mouvement de la vague de connexion
   Différencier écoute superficielle (recherche d’informations, par exemple) et écoute profonde (par la perception) ; découvrir comment être présent/e au contexte de ce qui est exprimé tout en se reliant à la profondeur du non-dit



Module 3 (4 jours et demi)
Rejoindre l'autre dans ce qui lui est le plus précieux

Approfondir notre capacité à être empathique :

Le cœur de l'empathie en CNV étant la connexion aux besoins, ce module est entièrement consacré à la compréhension et à la pratique de cet art de la reliance à ce qui est le plus précieux dans l'être.

       La langue « girafe de la rue » : elle permet de se relier à l'autre dans son propre langage et soutient la mise en relation
      Reflet empathique face à un besoin d’empathie vs reflet empathique d’autres besoins possibles
        Choix du silence ou de la reformulation, que choisit-on de reformuler ?
  Trouver le besoin le plus profond, c’est-à-dire l’aspiration, le rêve qui sous-tendent les besoins « contextuels » 



Module 4 (6 jours et demi)
A la rencontre des blessures du passé : rencontrer nos parts en souffrance
Auto-évaluation et évaluation du cycle 1


Durant ce stage, chacun/e est invité/e à faire le lien entre les souffrances récurrentes de sa vie actuelle et les blessures de son passé.
Le processus CNV est utilisé pour revisiter les événements de l'histoire personnelle qui nous affectent encore, afin de les apaiser et de les transformer en ressources.
Être une personne ressource utilisant la CNV en accompagnement individuel suppose de parcourir soi-même le chemin sur lequel on se propose d'accompagner autrui.

Ce module est particulièrement consacré à la rencontre de nos espaces blessés.

Dans un espace bienveillant, les participants ont l'occasion :
-     de vivre entre eux des temps de reconnexion et de guérison intérieure,
-   de recevoir des formatrices, dans le mesure du possible, un accompagnement 
     individuel devant le groupe,
-   de vivre un apprentissage par imprégnation lors des accompagnements donnés   par les formatrices.


Les thèmes prévus au programme de ce module :

-     Se familiariser avec les 4 sentiments dits « sonnettes d'alarme »
-     Accueillir nos blessures individuelles et collectives par rapport aux évaluations
-     Recevoir les feedbacks comme des opportunités d'évolution
-     Développer l'observateur bienveillant dans l'évaluation de soi-même